Sois moi et je serai toi

.

Je viens de recevoir le dernier volume de la grande édition des albums de Maurice Sendak jusqu’alors inconnus en français entreprise par les éditions MeMo (c’est mon douzième album, avec Presto et Zesto au Limboland traduit pour les éditions l’École des loisirs). 

Rédigé par Ruth Krauss, Sois moi et je serai toi (I’ll Be You and You Be Me), paru en 1954, fait suite à trois albums que j’ai traduits ces derniers temps, Ouvrir la porte aux papillonsUn trou, c’est pour creuser et Une maison très spéciale. 

.

….

*

.

…..

Pour Sois moi et je serai toi, Ruth Krauss a repris la même méthode que pour Ouvrir la porte aux papillons et Un trou, c’est pour creuser : proposer aux enfants de répondre à des questions afin de donner ce qu’elle appelle des « définitions premières ». Le thème choisi est ici l’amour et l’amitié. Ruth Krauss ne se contente plus de donner des définitions abruptes dont la poésie est merveilleusement captée par Sendak : les réponses se donnent sous forme de conte, de récit, de pièce de théâtre, de chanson…

.

.

Il ne s’agit bien sûr pas d’albums à lire ou donner à lire aux enfants mais à feuilleter avec eux pour engager une réflexion ou une rêverie ensemble : une initiation à la méditation philosophique qui n’oublie jamais la part de l’humour. 

L’éditeur a fait, cette fois encore, un beau travail graphique. On regrette juste que l’agent américain ait (comme de coutume) interdit que le nom du traducteur figure en couverture pour ne pas polluer l’original — l’éditeur a juste eu le droit de le mentionner en page intérieure (une page d’ailleurs remarquablement élégante, même parasitée par un odieux nom de traducteur)…

.

…et qu’il ait interdit en plus cette fois-ci qu’un petit texte en quatrième de couverture explique le thème de cet album atypique. Ce qui avait été accordé pour les trois albums précédents été refusé pour celui-ci, qui aurait pourtant plus que les autres exigé quelques mots d’explication.

Il est à craindre que ce chef d’œuvre de Sendak ne disparaisse, faute de relais dans les médias, son propos risquant de dérouter : au lecteur de comprendre par lui-même que ce livre est un appel à inciter les enfants à réfléchir et donner leurs propres définitions… Mais il est vrai que plusieurs libraires rencontrés au cours de ces derniers mois m’ont fait découvrir en bonne place Ouvrir la porte aux papillons qu’ils présentent comme un petit secret à partager.

Attendons de voir…

.

Ce contenu a été publié dans enfants, illustration, Poésie, Sendak, Traduction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Sois moi et je serai toi

  1. à mon tout petit niveau, je viens de faire le relais auprès d’une amie qui travaille la philosophie avec les petits…
    vous souhaitant une bonne continuation.

    • Françoise Morvan dit :

      Merci ! J’ai été très heureuse d’avoir de vos nouvelles. Bonne continuation à vous aussi ! Et encore merci pour vos messages toujours si chaleureux et réconfortants.

Répondre à Renée Lucie Bourges Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *