Note de lecture sur « Brumaire »

Une belle note de lecture vient d’être publiée par Hugues Robert sur le site de la librairie Charybde

Il me semble qu’elle entre en résonance avec le texte qui m’avait été demandé pour présenter le volume et qu’elle en est le meilleur prolongement.

Rien n’est plus précieux que le cercle des amis inconnus.

Ce contenu a été publié dans article, Brumaire, Poésie, Sur champ de sable. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *