Si…

 

 

Je reçois les premiers exemplaires de ma traduction du poème de Kipling If…

Extraordinaire poème, et que, comme tout le monde, je pensais définitivement traduit en français par André Maurois – mais non, pas du tout… Pour en savoir plus long, et suivre mes découvertes, voir la nouvelle page sur le sujet.

Le livre est important pour moi car il s’inscrit dans tout un travail pour faire reconnaître la poésie comme essentielle pour les enfants et tout un travail pour faire reconnaître la traduction comme travail d’auteur (autant dire que ce n’est pas gagné).

L’illustrateur, Gaétan Dorémus, a pris le parti de raconter une histoire en images, histoire d’autant plus fascinante que mystérieuse, et que les enfants peuvent suivre en imaginant toutes sortes de scénarios  dont le poème, en français et en anglais, donne la clé (mais libre à chacun de la trouver ou pas).

 

 

Tous les enfants anglais, naguère encore, savaient ce poème par cœur. Tous les enfants français devraient le savoir aussi (pour sa leçon de courage stoïque, pas édulcorée par André Maurois, et je peux dire qu’il n’était pas simple de restituer cette leçon sans la réduire aux lieux communs attendus). Bref, j’aime bien que le petit bonhomme qui termine le livre donne une idée de ce casse-tête…

 

 

 

C’est l’un de ces livres exceptionnels qui donnent un sentiment d’étrangeté pour mieux se mettre à l’écoute des enfants. Desnos, en son temps, avait ouvert de ces voies…

Ce contenu a été publié dans enfants, illustration, Poésie, Traduction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *