À mes lecteurs

À la suite de la diffusion des émissions de Daniel Mermet, j’ai reçu des centaines de messages de soutien : je voudrais pouvoir répondre à chacun mais, tout simplement, je ne le peux pas en ce moment car des journalistes me demandent des informations que je pense devoir leur donner (mais il y faut à chaque fois un peu — ou beaucoup — de temps) et je suis toujours par monts et par vaux.

Mais quel bonheur de lire ces lettres d’amis inconnus !

Je découvre par hasard ce matin que l’un de ces amis inconnus lit Le monde comme si dans le Loiret

 Ah ! ça change du Florilège des invectives

.

Petite note annexe : les messages que je reçois ne sont lisibles que par moi seule (et je ne les publie jamais sans l’accord de leurs auteurs — sauf, bien sûr, ceux des invectiveurs qui ont droit au florilège).

Ce contenu a été publié dans Bretagne, Émissions, Histoire, Le monde comme si, nationalisme, radio. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.