Monde comme si (suite) : résistance

J’ai omis de le signaler à temps mais l’émission peut être écoutée en ligne : un troisième volet de l’émission « Là-bas si j’y suis » est consacré au parcours qui m’a menée à la découverte du « monde comme si ».

Je sens que je vais enrichir à bon compte le Florilège des invectives que j’ai, je l’avoue, laissé en déshérence (non pas faute de matière mais faute de temps — et faute sans doute d’un attrait suffisant pour cette entreprise, pourtant instructive).

À l’heure qu’il est, on n’accuse pas encore les Juifs de France-Inter de m’avoir donné (ou vendu peut-être) la parole mais on voit le complot des rouges-bruns et de Riposte laïque derrière ce dernier coup des jacobins. Je le précise donc une première et dernière fois : je n’ai aucun rapport avec les rouges-bruns et Riposte laïque. Cette fable a été montée par un udébiste soucieux de faire carrière. Elle a été reprise par un autre nationaliste également soucieux de faire carrière en militant, lui, sur Wikipedia, où l’article qui m’est consacré lui a servi d’exutoire.

Merveilleuse surprise, en revanche, de découvrir les dizaines de lettres d’auditeurs qui m’encouragent et partagent avec moi leurs expériences et leurs questions !

Ce contenu a été publié dans Bretagne, Émissions, Le monde comme si, Luzel, nationalisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.