Le monde comme si : nouvelle édition

 

Le monde comme si est d’abord paru hors collection aux éditions Actes Sud. Il a connu, en fait, deux éditions car, Alan Stivell étant mécontent de se voir en photo sous uniforme des scouts Bleimor (scouts nationalistes rattachés aux scouts d’Europe auxquels il se vante pourtant d’avoir appartenu), nous avons supprimé cette image lors du second tirage et j’en ai profité pour faire quelques corrections.

L’illustration de couverture est une photo argentique que j’avais prise depuis mon balcon avant même de savoir que j’allais écrire Le monde comme si.

.

Le livre est ensuite paru en collection de poche Babel-Actes Sud.

.

Et voilà la nouvelle édition. Elle ne comporte pas de changements notables.

.

.

.

.

Je trouve miraculeux qu’un tel livre, non seulement presque sans relais dans les médias à parution, mais en dépit du refus de nombreux libraires en Bretagne de le mettre à disposition des lecteurs et en dépit du vandalisme, ait pu faire tout seul son petit bonhomme de chemin.

Merci aux lecteurs qui l’ont défendu, merci aux libraires qui ont bravé les menaces, et, entre tous, merci aux libraires de Virgin qui, pendant des années, ont gardé en caisse des exemplaires pour leur éviter d’être cornés, salis et déchirés.

Merci à Charlotte Perry, à Daniel Mermet, aux journalistes qui ont tenté d’ouvrir le débat sur un problème, hélas, plus actuel que jamais : avec l’éclatement du ministère de la Culture et la dévolution de la culture à la région Bretagne, selon le vœu des autonomistes, la « dérive identitaire » que je dénonçais est en voie d’achever de se changer en cauchemar institutionnalisé.

 

Ce contenu a été publié dans Bretagne, histoire, Le monde comme si, nationalisme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *