Vigile de décembre

Vigile de décembre, le dernier volume de Sur champ de sable, est paru et sera présenté aux lecteurs à la librairie Le Temps qu’il fait de Mellionnec aujourd’hui, 7 décembre, à 15 h.

Cette rencontre, même s’il n’y paraît pas, est un événement exceptionnel, d’abord parce que la librairie s’est mise sous le signe du roman d’Armand Robin et que la rencontre de Vigile de décembre et du Temps qu’il fait est le symbole d’une tentative poursuivie par des voies différentes mais qui se rejoignent d’une certaine manière… et ensuite parce qu’il faut beaucoup de courage en Bretagne pour oser m’inviter malgré la fatwa lancée par les militants bretons (voir l’article « Parole interdite »). La création des éditions Mesures et la publication de Sur champ de sable a d’ailleurs été une façon de résister à l’interdit et d’échapper à la censure. Cette rencontre est exceptionnelle aussi tout simplement parce que seuls trois libraires en Bretagne ont eu le courage de défendre nos livres (y compris quand les lecteurs les demandaient). Il a fallu beaucoup de ténacité aux lecteurs pour obtenir que trois bibliothèques acceptent de les prendre – mais cela, ce sera l’objet d’un récit que nous rédigerons plus tard, André et moi. La situation étant ce qu’elle est, et les tirages des livres s’épuisant rapidement (hors de Bretagne), il ne risque pas d’y avoir beaucoup d’autres occasions d’échanges. Raison de plus pour ouvrir une zone de liberté face aux déferlements de littérature identitaire.

Ce contenu a été publié dans Bretagne, Éditions Mesures, Lecture, Poésie, résistance, Signature, Sur champ de sable. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *