Eugène Onéguine

J’ai fini de revoir le livret d’Eugène Onéguine que j’ai écrit à partir de la traduction d’André pour Fanny Ardant. Beau projet…

Ce contenu a été publié dans adaptation, Musique, Poésie, Spectacle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.