« Les Mistoufles » (volume 7)

© Dan Ramaen

.

Eh oui, avec ce septième et dernier album, l’aventure des Mistoufles, commencée dans l’allégresse, se termine dans la mélancolie – mais le fait que ce dernier album ait pu être enregistré relève de l’exploit : confinement, reconfinement, classes divisées, masques, nouvelles directives, soucis et resoucis…

Le travail à l’école primaire d’Adainville avait formidablement bien commencé. J’en avais un peu parlé ici à l’époque en expliquant pourquoi j’avais choisi de conclure les Mistoufles par un album de Fabulettes, des petits poèmes avec moralités, formant pour finir comme la moralité de cette expérience. Et puis, tout s’est arrêté. 

À l’automne, grâce à l’enthousiasme et à la ténacité de tous, les liens ont été renoués.

.

.

Les enfants ont appris et enregistré les fabulettes mises en musique et le disque sera donné le 11 juin aux enfants et aux parents. 

Cette année encore, les images de Dan Ramaën ont donné présence aux visages et aux instants partagés.

.

.

Un bel acte de résistance et d’optimisme contre l’adversité. 

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire entendre la « Chanson de l’escargot du bas du bois » qui s’accorde bien à l’époque et à cette mélancolie que les enfants ont su rendre joyeuse. 

Ce contenu a été publié dans enfants, Mistoufles, Poésie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.