Traduire « La Cerisaie »

© françoise morvan

En 2008, à l’occasion de la mise en scène de La Cerisaie par Alain Françon à la Comédie française, nous avons participé, André Markowicz et moi, à une rencontre à l’ENS de Lyon sur le thème « Traduire La Cerisaie ». Cette rencontre avait été enregistrée, transcrite et mise en ligne avec des extraits de lecture.

Il se trouve que La Cerisaie, dans la mise en scène de Tiago Rodrigues, avec Isabelle Huppert, va faire l’ouverture du Festival d’Avignon (si les dieux y consentent) et que nombreuses sont les questions que l’on nous pose sur la traduction. Or, nous avons découvert que l’entretien avait disparu du site de l’ENS.

Par chance, une amie en avait pris copie et j’ai pu en mettre en ligne ici une version abrégée.

Cette recherche n’a pas été inutile car j’ai pu corriger certains détails, j’ai retrouvé des photos que j’avais prises à Melikhovo, le domaine de Tchekhov, et j’ai été surprise de voir à quel point elles éclairaient les arrières-fonds de La Cerisaie.

Ce contenu a été publié dans La Cerisaie, Tchekhov, Traduction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.