Chants de Bretagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens de recevoir les exemplaires des Chants de Bretagne tout récemment parus aux éditions de la Différence. Le livre est beau, tout simple, et c’était une occasion inespérée de donner à lire les chants que nous n’avions pas pu faire paraître dans nos Anciennes complaintes de Bretagne qui ont été pilonnées par les éditions Ouest-France sans que nous puissions même en acheter un seul exemplaire. J’y ai quand même repris la gwerz d’Anna Le Gardien, trésor auquel je tiens tout particulièrement. Il me semble très heureux que la tradition populaire chantée trouve place dans une collection de poésie et sorte ainsi du sérail étroit du militantisme identitaire et de l’érudition.

*

28 juin

Aussitôt paru, aussitôt disparu…

Enfin, pas encore tout à fait. Essayant d’acheter quelques exemplaires du livre pour en offrir aux amis (puisque, comme un de mes lecteurs l’a écrit ici, les éditions de la Différence viennent d’être mises en liquidation judiciaire), je tombe sur le site de la librairie Dialogues à Brest… Voici la présentation du livre sur ce site.

.

 

.

Je suis en Bretagne un auteur absent.

*

Hors de Bretagne, en revanche, j’ai droit à l’existence.

 

 

Une expérience pas gaie mais instructive : sur l’état de l’édition en France (et notamment de l’édition de poésie, puisque La Différence avait près d’un demi-siècle d’existence) et sur la manière dont la censure s’exerce en Bretagne.

C’est de la destruction des foyers de rayonnement universel que se nourrit le sectarisme régional, lequel prolifère en écrasant tout ce qui risquait de vivre sans lui faire allégeance.

 

Ce contenu a été publié dans André Markowicz, Barzaz Breiz, Bretagne, Breton, chanson, gwerz, Poésie, Traduction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Chants de Bretagne

  1. Yves Letort dit :

    Vous jouez d’une singulière malchance… on apprend que les éditions de La Différence sont en liquidation judiciaire. Il va falloir nous dépêcher pour obtenir cet exemplaire…

  2. Patrick LE ROUX dit :

    Magnifiques, les traductions . Bravo et merci d’avoir su transcrire le phrasé du chant en breton.
    Je crois avoir eu de la chance de trouver ce précieux recueil…

    • Françoise Morvan dit :

      Merci ! C’est vrai, vous avez eu beaucoup de chance de trouver le livre. J’en ai acheté deux exemplaires sur Amazon (j’avoue ce forfait) mais il n’y en a plus, sinon en occasion, au double du prix… Triste consolation : ce qui est rare est cher.
      Amitiés

      Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *