Les mistoufles volume 6

Le voilà ! Tout gai, tout fringant sous sa robe jaune citron… Il sera présenté aujourd’hui même au Thabor à Rennes. 

C’est un disque différent des autres puisque, cette année, il n’a pas été réalisé avec une classe mais à Rennes, avec des enfants rassemblés autour de ce projet. Comme il ne s’agissait plus seulement d’élèves de classes primaires mais aussi de collégiens, j’ai proposé un thème qui s’adresse aussi bien à des enfants qu’à des adolescents, le thème du légendaire perdu avec les feux follets et les fées dont j’ai étudié les mœurs lorsque je publiais La Douce Vie des fées des eaux… 

Un livre à présent à peu près oublié mais qui me laisse un heureux souvenir : le charme mélancolique des fées telles que les vieilles légendes populaires les présentent garde encore son mystère, loin d’être éventé par la fairy business…

.



Il me semblait que la série des sept albums n’aurait pas été complète sans cette tonalité un peu plus mélancolique : un voyage au pays des croyances qu’il va falloir abandonner, comme une sorte d’adieu à l’enfance. 

Arms et Robert Le Magnifique ont merveilleusement restitué ce sens caché, et ils l’ont restitué avec la complicité des enfants, ce qui rend cet album particulièrement précieux. 

Et vous pouvez l’écouter en ligne

.

*

.

Voici une image prise juste avant de la remise du disque… Les enfants regardent les photos de l’enregistrement.

.

Et, juste après, nous apprenions que le spectacle de Manou et David était nommé pour les Molières 2010…

.

.

Quel rapport avec les Mistoufles ?

La même liberté gagnée.

.

Ce contenu a été publié dans chanson, comptine, Conte, disque, enfants, Folklore, Mistoufles, Musique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *