La voix d’un traducteur

Ce soir à 20 heures, projection à la librairie du Globe, du film André Markowicz, la voix d’un traducteur. Tourné en 1999, le film a eu le prix du meilleur documentaire au Canada et se trouve présent dans toutes les universités (à peine arrivé à Montréal, André était reconnu dans la rue par des étudiants et des enseignants qui venaient lui parler). Mais il n’a jamais été diffusé en France : indifférence totale à la traduction.

Ce contenu a été publié dans André Markowicz, film, Poésie, Traduction, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.