Réédition du théâtre de Tchekhov

.

.

Au fil des années et des répétitions, nous avons apporté un grand nombre de corrections à nos traductions de Tchekhov. Hélas, les tirages des pièces se succédaient avant que nos corrections aient été prises en compte et, lors des répétitions, nous étions obligés de faire reporter au crayon les modifications apportées… 

.

.

Cette fois, ça y est, les titres vont être réédités avec intégration de ces modifications, parfois très importantes. Viennent de paraître ensemble La CerisaieOncle Vania et les deux Ivanov. Il faut remercier les comédiens et les metteurs en scène qui ont collaboré à cette traduction sans cesse remise sur le métier, mais aussi Sophie Duc qui, en tant que responsable de la collection Babel, a entrepris ce vaste chantier de révision. Ce n’était pas une mince affaire, mais, cette fois, il s’agit de la version définitive ! À moins que… 

.

.

.

NB : Ces rééditions, soigneuses, précises, mises en œuvre par notre éditrice sont d’autant plus importantes qu’elles s’inscrivent dans le contexte d’une exploitation de ces textes par des plagiaires qui les travestissent pour toucher les droits. Je vous invite à relire ici la page Tchekhov-remix, plus actuelle que jamais. 

.

Ce contenu a été publié dans André Markowicz, édition, Éditions Actes Sud, Ivanov, La Cerisaie, Oncle Vania, Tchekhov, Traduction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.