Retour aux sources

Anatole Le Braz est né voilà 150 ans à Saint-Servais (alors en Duault). Invitée à donner Brumaire dans l’enclos de la chapelle de Burthulet le 1erseptembre à 15 heures pour clore la séquence 2019 des Lieux mouvants, j’ai indiqué au détour d’une conversation qu’il serait intéressant de rendre justice à Nicolas, le père d’Anatole, tout en rendant justice du même coup aux habitants de Duault qui lui avaient si tôt donné tant de chansons. Et l’on m’a pris au mot : dimanche donc, à 11 heures, dans l’enclos de la chapelle de Burthulet, nous donnons, Annie Ebrel et moi, une conférence sur Anatole Le Braz qui a, à la suite de Luzel, puis avec lui, publié une partie de la collecte de Nicolas sans en mentionner la source. 

Ce sera pour nous l’occasion de révéler des gwerz jamais chantées, notamment la gwerz de « Marie Quelen » qui se déroule à Burthulet même et qui a été donnée par une mendiante de Duault : une terrible histoire d’inceste et d’infanticide en forme de conte fantastique. C’est sur le mur de l’enclos du cimetière de Burthulet à l’ombre du calvaire que les colombes et les corbeaux se disputent l’âme de Marie… 

Cette rencontre a été intitulée « Retour aux sources » et, de fait, c’est un retour aux sources pour Annie et pour moi puisque nos familles sont, de très longue date, originaires de Burthulet. 

Ce contenu a été publié dans Annie Ebrel, Bretagne, chanson, Conférence, Folklore, grandes collectes, gwerz, histoire, Luzel, Rencontre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *